Les policiers liégeois et herstaliens ont eu du mal à contenir les ardeurs de certains

LIÈGE Il y a des moments où le travail de la police est plus compliqué que d’autres. Deux beaux exemples ont été constatés ce week-end. En effet, si tout s’est bien terminé, deux jeunes hommes se sont montrés particulièrement agressifs avec les forces de l’ordre.

Ce samedi après-midi, c’est Éric, âgé de 28 ans qui s’est d’abord fait remarquer. Alors que le jeune homme circulait dans la rue du Pot d’Or (Carré), il a, sans raison, agressé 4 jeunes filles qui passaient par là et n’a pas hésité à donner plusieurs coups à ses victimes.

Quelques instants plus tard, c’est dans la rue Saint-Paul que le jeune homme se montrera à nouveau agressif. Celui-ci avait en effet été repéré par la police qui s’était mise à sa recherche. Bien décidé à ne pas se laisser faire, Éric parviendra à prendre la matraque d’un policier et se montrera particulièrement agressif, brandissant l’arme en direction d’un policier.

Ce n’est que lors de l’intervention du peloton anti-banditisme qu’il pourra être maîtrisé.

Dans la nuit de samedi à dimanche par ailleurs, d’autres policiers ont également été pris pour cible par un jeune homme. Sur le coup de 2 h 30 en effet, En Hayeneux à Herstal, une patrouille de police décide d’arrêter un jeune homme qui se trouve au volant d’une voiture. Les policiers avaient été interpellés par le comportement du pilote, âgé de 18 ans.

Mais l’automobiliste n’avait visiblement pas l’intention de se laisser faire. Il prendra d’ailleurs la fuite à bord de son véhicule, n’hésitant pas à foncer sur les policiers… qui purent éviter la collision de justesse. Le jeune malfrat ne pourra toutefois pas aller très loin…

Les deux auteurs de ces agressions ont été privés de liberté et déférés au parquet de Liège.



© La Dernière Heure 2012