Le parquet a requis lundi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de 4 ans de prison contre un jeune liégeois âgé de 23 ans poursuivi pour avoir commis une tentative d'assassinat sur son beau-frère. Le prévenu avait porté un coup de couteau à son adversaire après une altercation verbale. Les faits reprochés au prévenu s'étaient déroulés le 1er novembre 2020 à Seraing vers 19h00. Une rivalité entre beaux-frères s'était transformée en altercation et en messages menaçants échangés par SMS. Défié de venir l'affronter, le prévenu s'était rendu chez son adversaire en proférant des menaces de mort. Lors de la rencontre, il avait reçu deux coups de poing au visage. Il avait alors sorti un couteau avec une lame de 20 centimètres de long et l'avait planté dans le thorax de son adversaire.

Selon le parquet, trois messages annonçaient la volonté du prévenu de tuer son rival. Le ministère public a estimé la préméditation établie et a requis une peine de 4 ans de prison contre le prévenu.

Devant le juge, le prévenu a soutenu avoir porté un coup de couteau sans réfléchir, sans préméditation et sans avoir l'intention de tuer. Son avocat, Me Van Laenen, a évoqué "un combat de coqs et une surenchère". Il a plaidé l'excuse de provocation et a réclamé une peine assortie d'un sursis probatoire.

Le jugement sera prononcé le 14 juillet.