Le village de Fexhe-Slins se souvient de ses héros qui ont quitté Liège en pleine nuit…

Il y a des histoires qui marquent une époque, qui marquent une ville… avec celle de l’Atlas V, c’est l’Histoire avec un grand H qui s’est écrite à Liège et ce, en grande partie, grâce à des habitants du petit village de Fexhe-Slins (Juprelle) situé sur les hauteurs liégeoises. C’était il y a cent ans en effet, un bateau, l’Atlas V, quittait Liège sous l’occupation allemande durant la Grande Guerre. L’association Fexhe-Slins Animation se souvient, raconte et met en scène, pour le centenaire…

Nous étions le 3 janvier 1917 et, occupation allemande oblige, un rideau de fer - des barbelés électrifiés (2.000 volts) - formaient une barrière infranchissable pour tout qui désirait rejoindre la Hollande libre et, par ce biais, la Grande-Bretagne. Bien sûr, la résistance et les passages s’organisaient… celui de l’Atlas V fut un succès aussi risqué que remarquable. En fin de journée ce 3 janvier, Eugène Darcis, habitant de Fexhe-Slins, conduisit ses quatre fils auprès d’un résistant, Mr Collette, car avec une centaine d’autres Liégeois, les Darcis comptaient rejoindre la Hollande à bord du remorqueur Atlas V, amarré au quai Saint-Léonard. S’il devait initialement faire route vers Andenne, une pirouette effectuée à hauteur du pont Atlas actuel, par le capitaine Jules Hentjens, permit aux 103 courageux dissimulés dans le remorqueur blindé, d’atteindre la Hollande.

Au péril de leur vie, les personnes à bord ont forcé les barrages d’Hermalle et de Visé, de même que le passage difficile de l’île Robinson. Outre les tirs allemands qui sont essuyés par l’Atlas V, le bateau ayant été repéré à Wandre, il fallait encore franchir le pont de chemin de fer en bois à la sortie de Visé qui présente un espacement étroit entre ses piliers, et le câble électrifié qui marquait la frontière, le rideau de fer.

Au final, aucun des 103 membres de l’équipage ne perdra la vie dans cette épopée. Les quatre frères Darcis ont pu rejoindre leur aîné sur le front… et comme leur destin semblait béni des dieux, tous sont revenus, sains et saufs, en 1918… Fexhe-Slins leur rendra donc un bel hommage lors de ce centenaire (ci-contre).

Une exposition et une journée festive.

Du 22 septembre au 7 octobre, le village de Fexhe-Slins mettra donc ses valeureux héros à l’honneur en étant le théâtre de commémorations en l’honneur de la Mission Atlas V. Deux dates sont à retenir, à commencer par le 22 septembre, jour du vernissage de l’exposition 14-18 La guerre dans mon village - Mission Atlas V. Cet événement sera rehaussé par la présence (et la conférence) de l’historien Francis Balace et par la présentation de l’ouvrage de Patrimonium : 14-18, la guerre dans mon village. Le 7 octobre, l’association organisera une grande journée festive autour de la Mission Atlas V. Au menu : inauguration de la stèle pour le centenaire de la mission, exposition, défilé de véhicules anciens et militaires, grand repas du Poilu et, durant toute la journée, le Village 1900. De 14 h 30 à 18 h 30, Fexhe-Slins se transformera en village d’époque. Une centaine de figurants et conteurs animeront les rues comme il y a 117 ans, avec des chevaux, des véhicules anciens, des chants et d’autres joyeusetés. Entrée gratuite.