La septuagénaire a reçu des gifles, a été insultée et s’est fait cracher dessus

Cathy, 44 ans et Stéphane 47 ans, tous deux bien connus de la justice, ont écopé d’un an de prison ferme pour avoir maltraité une septuagénaire qui a eu le malheur de vouloir les aider. 

Fin février 2018, Jeannine, une dame âgée de 75 ans a accueilli le couple à son domicile. Stéphane était un ami de son fils. Il a déclaré qu’il était victime d'une maladie grave. 

Stéphane et Cathy vivaient dans une tente. Jeannine a eu la gentillesse d’héberger les marginaux chez elle à Liège. 

Au départ, la cohabitation avec les intéressés s’est bien déroulée. Mais très vite, ces derniers se sont montrés agressifs à son égard. Stéphane a commencé à l’insulter et à la gifler. Ce dernier l’a également empêchée de sortir de son domicile à sa guise. 

Jeannine a expliqué que Cathy s’était également montrée violente à son égard, mais de manière moins régulière que Stéphane. Toutefois, elle n’hésitait pas à l’insulter et lui a également craché au visage. 

Le policier qui a reçu la septuagénaire a constaté qu’elle présentait un hématome à la joue gauche ainsi que des rougeurs à la joue droite. Un certificat médical a attesté des blessures qu'elle présentait. 

Entendue sur les faits, Cathy a déclaré qu’avec son compagnon, elle avait accepté l’invitation de la dame. Elle a admis qu'il y avait des disputes en raison du fait que celle-ci leur aurait réclamé de l’argent. Elle a avoué qu’ils avaient en permanence les clés du domicile de la septuagénaire, mais que cela aurait été fait à la suite de sa propre demande. Selon la suspecte, la dame aurait déposé plainte parce qu’elle perdait la tête. 

Stéphane a adopté la même position que sa compagne. Il admettra empêcher la dame de sortir la nuit, mais c’était selon lui, pour sa propre sécurité. Il a insisté sur le fait qu'il ne frapperait jamais une dame âgée. Il n’a pas pu expliquer la présence de blessures sur le visage de la dame. 

Une amie de Jeannine a assisté à des scènes d’insultes et a également vu que Cathy lui portait une gifle. Cette dernière s’est également montré menaçante à son égard. Cette dame a constaté que les suspects empêchaient leur hôtesse de rentrer dans son propre appartement. 

Cathy a déjà écopé de 30 mois de prison avec sursis pour ce qui excède la préventive pour avoir commis des faits de coup. Stéphane a également écopé de 30 mois de prison ferme pour avoir commis un vol avec violence avec circonstances aggravantes. Les deux prévenus ne se sont pas déplacés pour s’expliquer devant le tribunal. Le juge a souligné la gravité des faits et le manque de scrupule des intéressés.