Le parquet a requis des suspensions du prononcé pour John, Yasmina, Amandine, Samuel, Colin et Luca qui ont acheté et écoulé des faux billets de 50 € dans toute la province. "J’ai découvert sur Instagram une personne qui proposait des faux billets", a expliqué Luca lors de la première audience. " Je me suis rendu à Rotterdam pour aller en acheter. J’en ai pris quelques-uns mais ils n’étaient pas de bonne qualité. "

En réalité, selon certaines déclarations, ils auraient écoulé près d’un millier de billets ! Les commerçants les ont vite repérés. Alors, ils ont commencé à les écouler lors des soirées estudiantines parce que les caissiers étaient moins regardants.

Le 28 janvier 2017, le gérant du bowling de Waremme a appelé la police après avoir été victime de l’escroquerie. Quelques jours avant, Yasmina et Amandine s’étaient présentées sur place. En vérifiant le contenu de son tiroir-caisse en fin de journée, le gérant a remarqué qu’on l’avait payé avec trois faux billets de 50 €. L’homme a décidé d’être particulièrement vigilant. Il a vu arriver les deux jeunes filles accompagnées de deux hommes. Les deux jeunes filles ont été envoyées à la caisse en espérant ne pas éveiller les soupçons et ont une nouvelle fois tenté de payer avec un faux billet de 50 €. Les quatre suspects ont été arrêtés et la filière a été découverte.