Ce dimanche, un groupe d’amis venu du nord du pays s’est réuni pour la neuvième fois. Et ce pour assister à la mythique course Liège-Bastogne-Liège au pied de la côte de la Redoute à Sougné-Remouchamps.

Cette année, rien n’était pareil. En effet, la course se déroule d’habitude à Pâques mais malgré le vent et la fraîcheur, les inconditionnels étaient présents. "Mon compagnon avait posé toutes ses dates de congés pour suivre les courses cyclistes mais avec le coronavirus, tout est chamboulé", explique Monique qui était sur place avec ses amis.

"D’habitude, nous venons une semaine entière". Les fêtards ne manqueraient l’évènement pour rien au monde et se postent au pied de la fameuse et redoutée côte de la Redoute chaque année.

"Ce n’est pas pareil"

Rien ne manquait pour parfaire l’ambiance. En effet, ils avaient prévu de la musique, du champagne et des zakouskis pour faire la fête. "C’est l’anniversaire d’Andréa aujourd’hui, elle a 67 ans. On a chanté joyeux anniversaire. Nous suivons toutes les courses en Belgique mais aussi en Suisse ou encore en France, même si cette année, ce n’est pas pareil avec la Covid", poursuit Monique.

"Nous venons chaque année à Liège-Bastogne-Liège. Nous nous garons toujours au même endroit dans la côte". Le groupe d’amis mettait l’ambiance et chantait "J’aime la vie" de Sandra Kim pour se réchauffer en ces temps tempétueux. "L’ambiance est super. Nous sommes avec tous les copains. Mais cette année, il y a moins de monde. Nous sommes arrivés vendredi et nous faisons la fête depuis lors. Cette année nous sommes douze alors que d’habitude nous sommes plus nombreux".

Le long de la rue de la Redoute, ils ont retrouvé d’autres connaissances. "Nous avons d’autres copains le long de la route". Malgré qu’ils se trouvaient dans la patrie de Philippe Gilbert, ils ont supporté un autre coureur, néerlandais en l’espèce. "Nous allons souvent à l’hôtel de Philippe Gilbert pour boire un gin. C’est un magnifique hôtel. Nous allons aussi à chaque fois boire un verre dans son café qui se trouve à côté des grottes de Remouchamps. Mais nous appartenons au fan-club de Mathieu Van Der Poel".

Sarah Rasujew