Océane, 19 ans, et Andréas, 26 ans, ont écopé respectivement de quatre ans de prison et quarante mois avec sursis probatoire pour la moitié de la peine tandis que Jonathan, 33 ans, a été condamné à deux ans avec sursis probatoire pour avoir commis une expédition punitive, un attentat à la pudeur, des traitements inhumains et dégradants et de la non-assistance à personne en danger sur une mineure d’âge.

Des faits commandités et commis le 5 avril 2020 parce que la victime aurait volé de l’argent chez Océane et Andréas. Le couple a mis sur pied un guet-apens en deux phases pour se venger en payant deux mineurs d’âge, dont l’ex-petit ami de la victime, pour s’en prendre physiquement à la jeune fille.

La victime a subi une série de coups de la part de ces jeunes. La nuit suivante, la victime a été "invitée" chez le couple. Océane et Andréas avaient une nouvelle fois donné de l’argent à l’ancien petit ami de la victime pour "péter" la jeune fille. Les agresseurs ont utilisé un couteau pour la menacer. Ils lui ont pris son GSM et l’ont séquestrée. Elle a reçu des gifles, des coups de poing et de pied. Elle a été forcée à manger de la pâtée pour animaux. Elle a également été obligée de se déshabiller et d’écarter les jambes.

Des photos de ses parties intimes ont été prises. Elle s’est fait cracher dessus et a été forcée d’embrasser les pieds d’Océane. Elle a été menacée d’être attachée dans les bois ou encore de se faire arracher son tatouage avec un couteau.

La scène a été filmée. Les images ont été partagées en direct sur les réseaux sociaux, ce qui a permis de mettre fin à ce calvaire.

L’expert a estimé qu’Océane présentait peu de remise en question.