Trois mineurs d'âge ont été interpellés à Seraing dans le cadre d'une enquête en lien avec l'incendie d'une crèche survenu dans le quartier de Morchamps, indique le bourgmestre de la commune Francis Bekaert, confirmant une information de Sudpresse. Cet incident s'était déroulé le 22 mars dernier. Deux cocktails Molotov avaient été lancés sur le bardage en bois du bâtiment, ce qui avait nécessité l'évacuation des lieux. Les pompiers avaient toutefois réussi à rapidement maîtriser le sinistre. Depuis ce fait, la police de Seraing, sous l'impulsion de son bourgmestre et de son chef de zone Yves Hendrix, a décidé de mener des opérations coups de poing dans le quartier, en proie à certains problèmes de sécurité et de trafic de stupéfiants. Une quarantaine de policiers avaient été mobilisés en ce sens fin mars.

Dans le cadre de l'enquête liée à l'incendie de la crèche, trois mineurs d'âge ont finalement été interpellés. Deux lundi dernier et un ce mardi. Les deux premiers, âgés de 15 ans, sont en aveux complets et accusent un troisième, plus jeune, d'avoir jeté sur la crèche le cocktail Molotov qui a mis le feu au bardage en bois. Ce dernier nie par contre les faits.

Les deux mineurs âgés de 15 ans ont été entendus par un juge de la jeunesse. L'un des deux a été placé en IPPJ pour avoir lancé un premier cocktail Molotov, celui qui s'est éteint. L'autre, qui a filmé la scène, a été relâché avec un rappel à la loi. Le plus jeune sera lui aussi présenté au parquet de la Famille ce mercredi.

"Ce dossier est une priorité, ce n'est pas le genre d'événements qui rassure la population", commente le maïeur sérésien Francis Bekaert, qui promet d'autres actions coups de poing de la police dans les quartiers "chauds" de la ville. "On veut montrer à la population que l'on est présent et la rassurer, la police a bien fait son travail."