Mardi vers 21h30, un incendie s’est déclaré dans le "camp de la Chartreuse".

Les 10 habitants du site venaient de quitter depuis une vingtaine de minutes le cabanon qui leur servait de salle commune pour rejoindre leurs tentes respectives lorsqu’ils ont entendu une explosion. Quand ils sont sortis, ils n’ont pu que constater le triste spectacle qui s’offrait à eux...

Les pompiers sont rapidement intervenus sur les lieux et ont pu aisément éteindre l’incendie, mais le constat est tout de même désolant. L’endroit où ces SDF partageaient leurs repas, rigolaient et se réchauffaient, a été détruit. Toutes leurs réserves de nourriture sont également parties en fumée.

Cela fait 7 ans que le camp de la Chartreuse a été créé. Lorsque des pensionnaires arrivent ici, ils doivent adhérer à une charte qui bannit l’alcool et la drogue et qui impose des règles tel que le respect des religions ou des autorités. Depuis sa création, près de 100 personnes sont passées par là. Une majorité d’entre eux ont pu, grâce à l’aide fournie par les bénévoles, réintégrer la société, trouver un travail et un logement.

Le cabanon qui est parti en fumée a été construit il y a 1 an. Fabriqué à l’aide de matériaux coupe-feux, le bâtiment a été visité par la protection civile qui a certifié qu’il était conforme aux règles en vigueur. On ne peut donc que s’interroger sur l’origine de l’incendie de mardi soir, d’autant plus qu’il n’y avait ni bonbonne de gaz ni quoi que ce soit qui aurait pu justifier une explosion.

Il semblerait que l’existence de ce camp ne plaisait pas à tout le monde. Une enquête est donc en cours pour identifier la cause du sinistre.

Une récolte de fonds a été organisée par les bénévoles de la Chartreuse pour reconstruire le cabanon. Les modalités pour y participer sont indiquées sur la page Facebook "Repas SDF Liège Herstal". Les occupants actuels du site n’ont quant à eux pas l’intention de le quitter les lieux.