Liège

La rue Grande-Bêche vivra au rythme de la Cour Bouss’Art cette semaine.

Fervent défenseur des traditions et du folklore wallon, Jean-Denys Boussart était un personnage incontournable de Liège. Décédé au printemps 2017, cet homme reste encore dans l’esprit des Liégeois comme l’une des âmes d’Outremeuse.

La République libre d’Outremeuse a voulu lui rendre hommage en remplacant la place du Tertre par l’espace Bouss’Art.

Cet espace, toujours dédié aux artisans et à la culture, accueillera du 13 au 15 août diverses activités. Marché artisanal, tombola, confection de marionnettes… seront au rendez-vous du public venu en nombre au 15 Août. On retrouvera également diverses animations musicales (chants liégeois, cabaret donné par le groupe Le Jack-Show, DJ…) et de nombreux spectacles.

En août 2017, c’était comme une évidence de transformer la place du Tertre en cour Bouss’Art. En effet, Jean-Denys Boussart n’était pas juste un enfant de Dju-D’là, il faisait aussi partie intégrante du folklore de la Cité ardente. En plus d’être le maïeur de la Commune libre de Saint-Pholien pendant 56 ans et d’être aussi le maïeur du Village de Noël de Liège…

Laissant derrière lui tout un pan de la communauté liégeoise orpheline, Liège et la République libre d’Outremeuse lui doivent bien un tel honneur. Au travers de la coor Bouss’Art, l’âme de Jean-Denys revivra lors de chaque édition de ces festivités.