Les crues exceptionnelles du mois de juillet ont nécessité une réponse rapide et efficace de nombreux services publics et privés. À Liège ce lundi soir (conseil communal), il a fallu voter sur l'admission des dépenses liées à la gestion de cette catastrophe, au niveau des réquisitions. Au-delà de l’action immédiate des services communaux en effet, le bourgmestre a, dès le 14 juillet, réquisitionné une série d’entreprises privées pour prendre en charge différentes conséquences des inondations.

"Grâce aux réquisitions effectuées, il a pu être procédé sans attendre à l’évacuation et au stockage des déchets, à la mise à disposition de conteneurs et de blocs sanitaires pour les centres de proximité, aux réparations d’urgence pour les écoles, la Maison des Jeunes de Kinkempois, l’achat de ventilateurs et déshumidificateurs sans oublier le déplacement temporaire du Marché de Chênée", rappellent les autorités.

Le Collège a proposé au Conseil d’admettre l’ensemble des dépenses liées à ces 22 dossiers pour un montant de près de 800.000 €.