Sur le site Internet de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques, l'analyse de l'état des eaux en province de Liège y est plus favorable ce dimanche. Ainsi, seule l'Ourthe inférieure reste en rouge, soit en alerte de crue, tandis que l'Ourthe moyenne, la Vesdre, l'Amblève et leurs affluents sont passés au jaune, soit en pré-alerte de crue.

Sur l'Ourthe inférieure (Chaudfontaine, Comblain-au-Pont, Esneux, Sprimont), les débits restent élevés mais sont nettement orientés à la baisse. Cette tendance devrait se poursuivre durant les prochaines heures.

Du côté d'Esneux, la phase d'urgence communale a été déclenchée, vendredi en fin de journée, à la suite des débordements de l’Ourthe du côté de Méry et Hony. Le camping du domaine du Pont de Méry était sous eau tandis que des caves d'habitations ont été inondées. Samedi, il était impossible pour les pompiers liégeois d'intervenir pour pomper l'eau sachant que le niveau de l'Ourthe se situait au-dessus des caves...

"D'après les informations reçues, le niveau de l'Ourthe tend à se stabiliser mais ne devrait pas baisser significativement avant la fin de ce week-end. Nous devons rester extrêmement vigilants par rapport aux prochaines précipitations annoncées sur tout le pays", indiquait samedi Laura Iker, bourgmestre d'Esneux, ajoutant que les mesures de sauvegarde restent d'actualité.

Le numéro de téléphone de crise reste activé: 0486/40 35 79.

"La situation devant perdurer tout le week-end, il a été décidé, pour un meilleur confort des personnes qui ont dû être évacuées de leur logement et qui ont dû dormir à la salle communale de Méry, d’ouvrir le complexe sportif d’Esneux afin de leur permettre de disposer des commodités nécessaires telles que les douches et les sanitaires", a ajouté la bourgmestre. "Les personnes qui disposent d’une caravane tractable peuvent séjourner, de manière exceptionnelle et temporaire, sur le parking du complexe sportif. Elles pourront ainsi disposer d'électricité et utiliser les sanitaires du complexe sportif d’Esneux".

Ailleurs, donc, l'alerte est passée au jaune.

Ainsi, sur l'Ourthe moyenne et ses affluents (Hamoir), la décrue est généralisée.

Sur l'Amblève et ses affluents (Amblève, Aywaille, Bullange, Malmedy, Stavelot, Stoumont, Trois-Ponts, Waimes), les niveaux sont nettement orientés à la baisse.

Du côté de la Vesdre et ses affluents (Chaudfontaine, Trooz, région verviétoise, Eupen), les niveaux sont également "nettement orientés à la baisse".

Même situation concernant l'Our (Burg-Reuland, Saint-Vith).

Cette tendance devrait se poursuivre durant les prochaines heures.

Enfin, du côté de la Basse-Meuse, les débits restent élevés et stables.