Vendredi soir, l'Our se trouvait également en alerte de crue, selon le site Internet de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques. On y précisait samedi matin que les niveaux sur cette rivière s'écoulant dans le sud-est de la province de Liège sont globalement orientés à la baisse. Selon les prévisions actuelles, cette tendance devrait se poursuivre durant la journée de samedi malgré les nouvelles pluies annoncées en cours de journée.

La situation sur les autres cours d'eau s'écoulant en province de Liège y a également été actualisée samedi matin.

Ainsi, sur l'Ourthe inférieure (Chaudfontaine, Comblain-au-Pont, Esneux, Sprimont), les niveaux restent élevés mais sont désormais orientés à la baisse. "Cette tendance devrait se poursuivre en cours de journée malgré les nouvelles pluies annoncées qui pourraient ralentir quelque peu la décrue", peut-on y lire.

Rappelons que la phase d'urgence communale a été déclenchée, vendredi en fin de journée, à Esneux à la suite des débordements de l’Ourthe du côté de Méry et Hony. La bourgmestre, Laura Iker, a précisé que cette décision a été prise parce que des habitations commençaient à être isolées. Vendredi en fin de journée, le domaine du Pont de Méry était évacué. Un numéro d'appel de crise a été activé (0486/40 35 79).

Samedi, on apprenait par les pompiers de Liège que des caves d'habitations sont inondées mais qu'il leur était impossible d'intervenir sachant que le niveau de l'Ourthe se situe au-dessus des caves... Ils surveillent la situation en se rendant sur place.

Sur l'Ourthe moyenne et ses affluents (Hamoir), les niveaux restent élevés et sont généralement en phase de stabilisation. Cette tendance à la stabilisation devrait se poursuivre samedi en cours de journée.

Sur l'Amblève et ses affluents (Amblève, Aywaille, Bullange, Malmedy, Stavelot, Stoumont, Trois-Ponts, Waimes), les niveaux restent élevés mais ils sont globalement orientés à la baisse. Selon les prévisions actuelles, cette tendance devrait se poursuivre durant la journée de samedi. On précise toutefois qu'il convient de rester vigilant car les nouvelles pluies annoncées en cours de journée devraient ralentir la décrue.

Du côté de la Vesdre et ses affluents (Chaudfontaine, Trooz, région verviétoise, Eupen), les débits sont en phase de stabilisation. Cette tendance devrait se poursuivre durant toute la journée de samedi. Toutefois, les pluies annoncées en cours de journée pourraient provoquer une nouvelle hausse. La vigilance reste donc de mise.

Enfin, en Basse-Meuse, en raison des apports de l'Ourthe, les débits restent élevés. Selon les prévisions actuelles, les débits devraient se stabiliser durant les prochaines heures.