Guibertin - WaremmeDi. 18h François Meurisse et Xuan-Lam Nguyen ont rejoint l’Axis Guibertin cette saison. Mais c’est à Waremme que leur amitié a débuté

Le premier derby wallon de la saison en Euromillion Volley League aura une saveur toute particulière pour François Meurisse et Xuan-Lam Nguyen. Les deux Liégeois sont inséparables depuis plusieurs années et cette amitié entre ce kiné et cet avocat a débuté à Waremme, le club qu’ils retrouveront dimanche et où ils ont débuté leur carrière au plus haut niveau en Belgique.

Tout a commencé lors d’une finale de Coupe de la province de Liège durant laquelle ils se sont affrontés avec leur club respectif. À l’époque, l’un était à Esneux, l’autre à Marchin. "Et au hall Leburton, un entraîneur de Waremme nous a repérés et nous a demandé de devenir wawas", se souvient François, l’opposite. "Depuis, c’est mon meilleur ami."

Depuis, ils ont quitté Waremme. D’abord pour se rendre à Walhain, en Ligue B où ils ont évolué sous les ordres de Dimitri Piraux, devenu l’entraîneur de Waremme. Ensuite pour retrouver rapidement la Ligue A avec l’Axis Guibertin pas mal remanié cet été. "Je suis le premier joueur à avoir signé ici pour cette saison", souffle Xuan-Lam, le central de 2 m. "Ils m’ont alors demandé si François ne voulait pas m’accompagner."

Une décision que l’ancien espoir du cyclisme belge n’a pas tardé à accepter. Son tempérament de sportif de haut niveau qu’il a côtoyé durant ses années cyclistes l’a en effet poussé à suivre son ami, lui qui ne ménage pas ses efforts pour garder une condition physique impeccable. "Je n’aime pas trop m’entraîner à côté de gars qui râlent parce qu’on leur demande de faire trois pompes", explique-t-il. "En fait, je suis tellement mordu de sport que même après le boulot, je file à la salle."

Arrivés main dans la main au Hall Jean Moisse en août dernier, ils ont alors pu découvrir leur nouvel environnement de travail. "Il y a de l’envie dans le groupe, ils en veulent. De toute façon, plus les noms s’ajoutaient durant la période de transfert, plus je me réjouissais d’avoir pris cette décision", explique le central qui a commencé le volley sur le tard à Grivegnée et qui avoue travailler deux fois plus pour résorber son retard technique.

Avec leur nouvelle équipe, ils ont en tout cas déjà bien commencé leur saison avec une victoire contre Gand.

Nathalie Dumont