Comme annoncé dans notre édition de samedi, le personnel de l’assureur liégeois l’Integrale, filiale de Nethys, s’est réuni, ce lundi matin, pour faire le point sur la situation.

En effet, au bord du gouffre, la société devrait, en théorie, trouver un repreneur. Mais la décision tarde et les travailleurs s’inquiètent. Une solution pourrait toutefois être apportée cette semaine puisqu’une réunion du Conseil d’Administration de l’Integrale est prévue mardi avec, en ligne de mire, une décision pour la fin de la semaine.

Au terme de l’assemblée du personnel, qui rassemblait une cinquantaine de travailleurs, sur environ 140 actuellement, une majorité s’est prononcée en faveur d’une grève de 24 heures.

“Il s’agissait de faire le point sur la situation actuelle qui reste incertaine et demander l’avis des travailleurs. En attendant qu’une décision tombe enfin quant à un repreneur, ce qui a été annoncé pour la fin de cette semaine, nous entendions réaffirmer la volonté du maintien de l’emploi”, précise Brigitte Streel de la CNE.

“Nous allons désormais informer les travailleurs en télétravail et déposer un préavis de grève en bonne et due forme”, a ajouté la représentante syndicale, à l’agence Belga.

Les travailleurs présents n’ont donc pas repris le travail. Ils se sont ensuite rendus en cortège jusqu’aux locaux de Nethys (Actionnaire à 71 % de l’Integrale) où ils ont manifesté leur mécontentement et leur inquiétude. Aucun incident n’a été à déplorer.