La situation est particulièrement dramatique en province de Liège, où trois corps sans vie ont été retrouvés sur la commune de Trooz vendredi matin, a indiqué le bourgmestre Fabien Beltran. Le dernier bilan national fait état de 14 décès. À Trooz, la première victime se trouvait dans un champ à l'entrée de la localité tandis que les deux autres personnes ont été découvertes à l'intérieur de leur domicile par les secours. Jeudi soir, une femme est également décédée rue de l'Église. Toutefois, selon les informations du maïeur, le décès ne serait pas lié aux inondations mais à un problème cardiaque.

La situation reste dramatique sur place et il faudra du temps pour tout reconstruire. "Les personnes qui le souhaitaient ont toutes pu être sauvées durant la nuit. Des routes et des voiries entières ont disparu en raison de la montée des eaux et nous essayons de faire de notre mieux, alors que nous manquons de matériel. Ce qui est certain, c'est qu'il nous faudra des mois et des années pour nous en remettre", a déploré Fabien Beltran.

Vendredi matin, le bilan des victimes grimpait donc à 14 décès : un mort à Eupen, un à Aywaille, un à Philippeville, deux à Chaudfontaine, cinq à Verviers, un à Pepinster et trois à Trooz.