Elle a démoli l’auto de sa cousine

Mélanie, 30 ans, a écopé d’une peine de travail de 100 heures ou à défaut d’une peine d’un an de prison pour avoir commis une entrave méchante à la circulation.

Le 3 octobre 2015, on est passé à un cheveu d’un drame à Blegny. Peu avant 5 h du matin, un impressionnant accident de la route s’est produit. Les inspecteurs ont entendu la conductrice. Blessée, elle a expliqué qu’elle était sortie avec Mélanie, sa cousine qui se trouvait sur le siège passager avant. Pendant le trajet, Mélanie est devenue de plus en plus agressive. L’automobiliste effectuait une manœuvre de dépassement d’une camionnette lorsque Mélanie a attrapé le volant et l’a tiré vers la droite ! La conductrice a perdu le contrôle. Elle a tenté de récupérer la voiture, mais le volant était calé. Sa cousine avait pris les clés de contact et les avait jetées par la fenêtre.

La conductrice a expliqué que Mélanie voulait qu’elle la conduise chez son ancien compagnon… Elle lui a ordonné de la déposer au bord de l’autoroute. "Je lui ai répondu que j’allais le faire mais que j’étais en train de dépasser, a dit la conductrice. Je n’ai pas eu le temps de terminer ma phrase qu’elle avait tiré le volant."

Une personne s’est présentée chez le dépanneur pour récupérer les effets de Mélanie et a déclaré que la passagère était "vraiment folle d’avoir retiré la clé et le frein à main de la voiture alors qu’elle était en mouvement…"

La suspecte a prétendu ne pas se souvenir des faits, mais les a niés. Les constatations policières correspondent à la version de l’automobiliste.