Liège La commune propose des ateliers sportifs pour les Sprimontois

En 2010, la commune de Sprimont répondait à un appel à projets visant à réduire les inégalités sociales en matière de santé. Elle reçevait alors de la communauté française des subsides pour l’organisation d’une campagne "Manger sain, bouger bien" et la mise en place d’ateliers sports gratuits.

Depuis, au vu du succès rencontré, la commune continue de proposer, de façon hebdomadaire et pour tous les Sprimontois, quatre ateliers sportifs : multisports et course à pied le mardi, et cuisses-abdos-fessiers et athlétisme le jeudi. Ces ateliers sont coordonnés par Brice Scholtes, coach sportif et responsable du service Sport de la commune à mi-temps.

Si les ateliers d’athlétisme et de course à pied sont davantage destinés aux jeunes, les ateliers de course à pied et de cuisses-abdos-fessiers sont davantage destinés aux adultes, hommes et femmes. Les cours sont donnés toute l’année, hors mois d’août, à raison d’une fois par semaine. "Le principe est la remise en forme" , explique le coach sportif. "L’idée est de pratiquer une activité sportive, que l’on commence à zéro ou que l’on souhaite s’y remettre". Et de préciser que les cours sont accessibles sans limitation dans le temps. "J’ai des personnes qui viennent maintenant depuis trois ans !"

Et le succès ne s’amenuise pas. "Depuis mars 2010, on compte en moyenne une centaine d’inscrits chaque année", explique Catherine Moureau, responsable communication de la commune de Sprimont. "Les cours d’athlétisme marchent superbien", se réjouit Brice Scholtes. "Chaque année, on a en moyenne 25 enfants de 6 à 12 ans".

L’inscription se fait en ligne. Quant aux cours de multisports, "on a une quinzaine d’inscrits en moyenne. Il s’agit de jeunes en situation plus précaire. Quand je les vois traîner en rue, je leur propose de suivre les cours. L’objectif est de les faire bouger. On fait du baseball, du basketball, du hockey…"

Les cours de cuisses-abdos-fessiers sont accessibles dès 16 ans. "On a 20 à 40 inscrits en moyenne. Ils sont toujours plus nombreux à la rentrée scolaire ou au mois de janvier, lors des bonnes résolutions".

Enfin, "on a aussi énormément de monde pour la course à pied, entre 17 et 20 personnes, et ça retombe lorsque l’hiver revient".

- Infos : brice.scholtes@sprimont.be


Dans la même série « J’aime ma commune »

- Le dossier éco-friendly

- Le dossier festif

Avec le soutien d'AXA