Parmi les projets "éco-friendly" portés ou soutenus par la Ville de Waremme, celui dont il est question en l’espèce n’est assurément pas le moins innovant !

> Cette initiative a été sélectionnée dans le cadre de notre dossier "J'aime ma commune"

En l’occurrence, il concerne le site naturel du Wachenet qui se déploie sur quelque 17 hectares au sein du village de Grand-Axhe.

Comme expliqué d’emblée par le bourgmestre de l’entité Jacques Chabot (PS), " la volonté a toujours été de développer ce site en ce sens ".

Lequel accueille d’ailleurs en outre environ 10 000 visiteurs par an dont une majorité d’écoliers mais aussi des familles…

Ce n’est toutefois qu’au début des années 2000 qu’y est créée la Maison de Hesbaye. Et ce notamment à l’initiative du professeur Frédéric Francis, originaire de Waremme et actuel recteur de la faculté Gembloux AgroBioTech de l’Université de Liège.

Alors qu’entre-temps, des circuits de promenades y ont été aménagés par l’ASBL Nature et Progrès, c’est ce dernier qui a lancé l’idée de développer un insectarium sur le site. Sa volonté étant ni plus ni moins que d’y rassembler l’ensemble des collections entomologiques belges francophones au sein d’un véritable musée.

Si le projet a pris du temps, et ce notamment car il a fallu trouver les moyens financiers nécessaires - à savoir au total 1,4 million d’euros financés tant par la Région wallonne que par la Province de Liège ou encore par la Ville de Waremme - il est désormais bel et bien sur les rails.

Ainsi que précisé par Julien Humblet, échevin waremmien en charge de l’Environnement, " la volonté est d’étendre la superficie de l’insectarium existant de 100 m2 à 650 m2 ".

Lequel est donc situé sur un terrain communal tandis que c’est l’ASBL Hexapoda, du nom donné au futur musée, qui s’occupera de l’aménagement et de la gestion du lieu.

Du côté des autorités communales, on se réjouit de l’aboutissement de ce projet ambitieux à vocation environnementale mais aussi touristique et scientifique. En effet, il s’agit bel et bien de créer le plus grand insectarium européen, du moins en termes d’espèces représentées. Lequel fera également partie d’un réseau mondial d’insectariums (Chine, Canada, Madagascar…) dont l’initiateur d’Hexapoda assure la gestion.


Dans la même série « J’aime ma commune »

- Le dossier sportif

- Le dossier festif

Avec le soutien d'AXA