Marc Goblet siégera à Bruxelles

Dernier de la liste PS et 5e élu socialiste aux fédérales, Marc Goblet est fatigué, mais heureux. "Au moment d’annoncer ma candidature, j’ai dit que je n’étais pas un candidat gadget et que si j’entrais en politique, c’était pour être élu et continuer ainsi le combat syndical que j’ai mené durant des années."

Ses priorités une fois au Parlement ? "Sans surprise, je compte m’investir dans les matières relatives au pouvoir d’achat, au salaire minimum, mais aussi les pensions, la sécurité sociale, le service public et mettre au point une fiscalité juste."

J.-M. C.