Le youtubeur liégeois avait pour objectif de faire le buzz avec une vidéo de l’intervention.

La nuit de dimanche à lundi, vers 3 h du matin, les pompiers de Liège ont été appelés à intervenir rue des Canonniers à Jupille. Un individu prétendait avoir été victime d’un malaise et être coincé dans son appartement. Il s’agissait en réalité du youtubeur Joharno (52 ans), qui voulait tourner une vidéo pour faire le buzz. Un canular qui pourrait lui coûter cher.

Lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux de l’intervention, la porte de l’habitation était ouverte et Joharno, Eddy Gabrys de son vrai nom, faisait face aux hommes du feu, son téléphone portable à la main. L’homme avait pour but de tourner une vidéo pour sa chaîne YouTube qu’il possède depuis 2007. Il cherchait donc à faire le buzz et n’avait nullement besoin d’aide.

Du côté des pompiers de Liège, on indique que ce type de situation est rare. “Il s’agit d’une fausse alerte mal intentionnée”, indique Sébastien Babette, major à l’Intercommunale d’Incendie de Liège. Il poursuit, “les fausses alertes ne sont pas rares, mais celles avec intention de nuire le sont beaucoup plus. En général, les auteurs de ce type de canular sont des enfants ou des adolescents”. Dans le cas présent, l’auteur de cet appel était un adulte âgé de 52 ans. Un acte scandaleux pour lequel il devra sans doute payer, puisque les pompiers ont déjà indiqué qu’ils factureraient leur intervention.

Une autopompe s’est rendue à Jupille dans la nuit de dimanche à lundi. À son bord se trouvaient six hommes. Un déplacement qui pourrait coûter cher au youtubeur puisque l’autopompe coûte 26,74 € le quart d’heure, le sous-officier coûte 17,82 € le quart d’heure et les cinq autres pompiers, chacun 15,60 € le quart d’heure. Rapidement, les secours se sont rendu compte qu’il s’agissait d’un canular, mais au total l’intervention a duré plus de 30 minutes. L’homme devrait donc payer ces prestations pour une durée de 45 minutes.

La police de Liège ne s’est quant à elle pas rendue sur les lieux de l’intervention, mais les policiers ont été contactés par les pompiers pour faire état de la situation. Une plainte sera déposée auprès de la police de Liège par la zone de secours mardi ou mercredi. Il n’est pas exclu que le 112 porte également plainte contre le youtubeur.