Liège Ce jugement incroyable : l’automobiliste était positif et son haleine sentait l’alcool.

Un conducteur contrôlé avec un taux d’alcoolémie élevé et une haleine sentant manifestement l’alcool, a été acquitté, de façon étonnante, le 6 juin dernier, par le tribunal correctionnel de Liège.

Le motif est peu banal. L’automobiliste ayant encouru des blessures dans l’accident, les verbalisants ont dû choisir entre la procédure de P.-V. et… le transport par ambulance.

En donnant la priorité à l’ambulance, et donc aux soins, les policiers faisaient le choix de ne pas poursuivre la procédure et proposer un second test d’haleine. Le résultat était couru d’avance : l’automobiliste, qui risquait lourd, a été acquitté !

(...)