Liège Elle a toujours défendu le cumul "échevine-députée", elle nous l'explique...

“Aujourd’hui je fais donc le choix de Liège. Non pas que je trouve que cette règle soit une bonne idée, au contraire, aujourd’hui toutes les grandes Villes seront donc muettes dans les parlements alors que leurs réalités sont chaque fois plus complexes et que des relais sont plus que jamais nécessaires. Pour moi, être parlementaire sans être échevin, cela manque d’ancrage local. Sans avoir les pieds sur le terrain cela n’a pas de sens et si je n’avais dû être “que” députée, je n’aurais plus été une bonne parlementaire. Qui va désormais défendre la salle de consommation contrôlée au Fédéral par exemple  ? Si je connais les difficultés des zones de police c’est parce que je participe au collège… Et le choix local que je pose aujourd’hui est bien la preuve que ce n’est pas une question financière… Les près de 17.000 voix obtenues me font espérer qu’aux yeux des citoyens j’ai effectué mon travail de parlementaire comme je le devais. Je pose en tout cas aujourd’hui un choix difficile qui, je l’espère, sera compris par celles et ceux qui nombreux m’ont apporté leur confiance le 26 mai dernier… et je leur dis merci  ! Si je fais le choix de Liège c’est surtout parce que le signal de l’électeur a été clair en octobre dernier, en réalisant le 2e score derrière Willy Demeyer, je crois comprendre que les Liégeoises et les Liégeois soutiennent la façon dont je vis et je vois la Cité Ardente aujourd’hui mais surtout demain”.

Dès demain, j’assumerai donc uniquement la fonction d’Échevine des Solidarités, de la Cohésion sociale et du Droit des personnes et nous verrons comment les instances locales et fédérales de mon parti entendront et traduiront les soutiens importants des électeurs à mon travail tant parlementaire que local… je ne doute pas qu’ils ne resteront pas sourds au signal de l’électeur. Merci à l’ensemble des collaborateurs du groupe PS de lachambre avec qui j’ai eu le bonheur de travailler et en particulier à Brian, Maxime, Emmanuelle et Laurence pour sa bienveillance… Merci à l’ensemble des collègues avec qui j’ai siégé, je leur souhaite à toutes et tous une belle route dans les nouveaux défis qui leur ont été confiés. Merci surtout à mes collaborateurs pour l’engagement qu’ils ont mis dans ces deux campagnes ! Avoir la chance de travailler avec des personnes de cette qualité professionnelle et humaine est un honneur pour moi et je me réjouis qu’ils souhaitent tous rester à mes côtés… et j’espère que nous pourrons continuer l’aventure autrement mais ensemble ! À toutes et tous…. Merci… et à très vite car le combat continue”.