Les ingrédients sont toujours les mêmes en cette période... la neige qui fond et de fortes pluies ont tendance à faire monter le niveau des cours d'eau qui menacent dès lors de déborder. Ces derniers jours, les pluies ont été denses et continues sur la région liégeoise, raison pour laquelle, ce jeudi en fin de journée, la Direction générale des voies hydrauliques annonçait une phase de pré-alerte de crue pour l'Ourthe inférieure, l'Amblève et la Vesdre.
Avec les pluies diluviennes de ce matin, la phase de crue a toutefois été enclenchée au niveau de la Vesdre et de l'Amblève. À Remouchamps, on constatait d'ailleurs déjà des débordements et, du côté de Martinrive, en aval sur l'Amblève, la tendance était toujours à la hausse en fin de matinée. Ici, entre ce jeudi 14 h et ce vendredi 14 h, le débit est passé de 77m3 par seconde à près de 200 m3 par seconde.
Du côté de la Vesdre, la phase de crue a aussi été enclenchée même si, ce vendredi midi, la tendance était stable. Entre ce jeudi et ce vendredi, le débit est passé de 65m3 par seconde à 110m3 par seconde.
Fort logiquement, l'Ourthe Inférieure (liégeoise), a aussi été déclarée en phase de crue. À Méry comme à Angleur (Streupas), le débit a presque doublé en 24 heures et la tendance est toujours à la hausse.