Les citoyens qui se sont déjà présentés à l’échevinat de l’enseignement/enfance, rue de Flémalle-Grande, peuvent sans doute dire que ce n’est pas un luxe d’y réaliser des travaux de rénovation… Le bâtiment étant vétuste, les locaux ne sont plus du tout adaptés aux besoins actuels. Pour ce faire, le conseil communal de Flémalle a approuvé le cahier des charges en vue de désigner un bureau d’architecture qui sera chargé de la conception du projet et du suivi du chantier.

Il s’agit d’un réaménagement global puisque les travaux envisagés portent sur la rénovation de la toiture et l’isolation, le remplacement des châssis, le remplacement de la chaudière, la rénovation des façades, le réaménagement intérieur selon les besoins de l’échevinat, la rénovation des sanitaires et l’amélioration des conditions d’accessibilité. Un programme de travaux qui a été estimé à 1 million d’euros. Un montant qui a fait tiquer Ecolo.

"On va soutenir l’étude mais on sera peut-être plus en discussion quand il s’agira d’examiner les résultats", a indiqué Dominique Perrin, chef de groupe Ecolo.

Du coup, il convenait de reloger les services à un autre endroit. "Un bâtiment a été loué sur la Grand’route, à côté de l’immeuble abritant notamment les services de l’aménagement du territoire/urbanisme et face à la caserne des pompiers. Il a été décidé de louer ce bâtiment pour 3 ans", précise Frédéric Vandelli, l’échevin en charge des bâtiments communaux.

Les services de l’enseignement et de l’enfance y seront accessibles dès le 19 avril.

Le bâtiment de la rue de Flémalle-Grande ayant une certaine valeur patrimoniale pour la commune, le souhait est de le maintenir en tant qu’échevinat.