Du 19 juin au 7 septembre, la Cité Miroir de Liège accueille deux expositions estivales. La première, vue comme un événement en Belgique, est dédiée aux peintures de Menelaw Sete, surnommé le "Picasso brésilien". On y retrouve ce qui fait le Brésil, à savoir la lumière et la couleur mais aussi l’allégresse et le mouvement. Les apparitions de l’artiste sont rares en dehors de son atelier de Salvador de Bahia où il a bâti une légende hors du commun. L’exposition "L’origine", laquelle présente une trentaine de tableaux et pièces en terre cuite, conte l’histoire de la naissance du Brésil moderne et rappelle l’importance des peuples indigènes. En outre, une exposition artistique collective dénommée "Don’t shoot" est programmée durant cet été. Elle montre des images ayant survécu aux tentatives de censure sur le terrain. Elle est l’œuvre de plusieurs partenaires dont le Collectif Krasnyi et la Ligue des droits humains.