Depuis le 30 octobre dernier, la célèbre exposition World Press Photo fait escale en Cité ardente, à la Cité Miroir précisément… une exposition qui, forte de son succès, sera prolongée d’un mois se réjouit-on à la Cité Miroir. Elle restera donc accessible jusqu’au 31 janvier 2022…

Pour rappel, il s’agit de la 64e édition de cette exposition qui rassemble les lauréats du prix World Press Photo 2021, un concours annuel de photojournalisme, qui récompense les meilleurs clichés des photographes professionnels de 2020.

"Impressionnantes, interpellantes, les 150 photos dévoilent un instantané du monde tel qu’il est. Malgré le contexte sanitaire ; en un mois d’ouverture, l’exposition a déjà accueilli près de 6000 visiteurs !", précise-t-on encore à la Cité Miroir.

Pour 2020, ce sont 4 315 photographes originaires de 130 pays qui ont soumis au jury quelque 74 000 clichés… et ce sont au final 159 clichés de 45 photographes qui furent retenus. Cette année, c’est une illustration du photographe Mads Nissen, représentant Rosa Luzia Lunardi (85 ans), embrassée par l’infirmière Adriana Silva da Costa Souza à Sao Paulo au Brésil, qui fut couronnée du premier prix. On y perçoit l’émotion d’une année marquée par le Covid-19… c’était le premier "câlin" que Rosa recevait en cinq mois dans un pays qui termina l’année avec l’un des pires bilans mondiaux en matière de lutte contre le virus

Précisons encore que l’organisation assure que ."Tout est mis en place pour assurer une visite en toute sécurité"

Le Covid safe ticket n’est pas requis pour visiter l’exposition.