Liège

Il a tenté de fuir parce qu'il était recherché.

L'individu ayant causé ce gros déploiement policier dans le quartier du stade du Standard à Sclessin, vendredi en début de soirée, a été privé de liberté. Samedi, il a été mis à la disposition d'un juge d'instruction.

Les faits se sont produits vers 19 h alors que des policiers venaient de repérer une voiture suspecte, rue du Centre à Sclessin. A son bord se trouvaient deux individus. Les policiers avaient repéré le conducteur comme étant un individu recherché faisant l'objet d'une ordonnance de capture. Les policiers l'ont sommé de s'arrêter mais il a nié leurs injonctions et a accéléré. Une course-poursuite s'est alors engagée dans les rues de Sclessin. Alors que le véhicule roulait, le passager a lancé un extincteur en direction de la voiture de police, heureusement sans la toucher.

La voiture en fuite s'est finalement arrêtée rue du Viaduc. Le passager, un Liégeois de 18 ans, est resté à bord et s'est laissé intercepter tandis que le conducteur s'est échappé en courant. Tentant de semer les policiers, il les a menacés avec une arme de poing avant de se réfugier entre deux voitures stationnées. C'est là qu'il a été maîtrisé par les forces de police.

Aucun coup de feu n'a été tiré, ni par le suspect ni par les policiers.

L'intéressé, un Liégeois de 20 ans, était effectivement recherché car il faisait l'objet d'une ordonnance de capture. Il s'est montré peu loquace durant son interrogatoire au commissariat de police, prétextant qu'il avait faim et qu'il n'était pas en état de faire la moindre déclaration. Avec son camarade, ils ont tous deux été mis à la disposition d'un juge d'instruction.

J. Def.