Isabelle, une infirmière de 46 ans a écopé de 10 mois de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Liège après avoir organisé une lockdown party en plein confinement, s’être rebellée, avoir tenté de frapper les policiers, mais aussi avoir craché et toussé en leur direction en leur déclarant qu’elle était atteinte de la Covid 19 !

Le 4 avril dernier, la dame fêtait son anniversaire en pleine période de confinement. Elle avait sorti des mange-debout, de la musique et de l’alcool. Une dizaine de personnes faisait la fête lorsque la police est intervenue. Tous les participants ont obéi aux ordres, excepté l’infirmière.

Elle refuse de porter le masque

Selon ces derniers, Isabelle ne cessait de vociférer qu’elle "s’en foutait", qu’elle était "infirmière" ou encore qu’elle "connaissait du monde." Elle s’est fait arrêter. "On respectait les règles de confinement", a-t-elle estimé lors de son passage devant le juge. "La police est arrivée d’une manière assez violente. Ils m’ont dit de rentrer, mais je voulais ranger." Elle a admis avoir insulté, mais la voisine selon elle. "L’agent féminin m’a empoignée. J’ai toussé parce que je fais des allergies. J’ai toussé de manière normale au début. J’ai des problèmes aux poumons. Elle m’a dit t’as la Covid plusieurs fois. J’ai fini par répondre oui."

Selon Isabelle, elle se serait fait "agresser" par quatre policiers. Mais selon ces derniers, l’infirmière a non seulement volontairement toussé dans leur direction, mais a aussi craché vers l’un d’eux avant de tousser dans la camionnette après avoir refusé de porter un masque.

Les policiers qui sont intervenus ont d’ailleurs été placés en quarantaine. Le véhicule de police a, quant à lui, été désinfecté.