Le syndicat chrétien se mobilise à la clinique Saint-Joseph et à l'Espérance Montegnée.

À l’occasion de la Semaine de la mobilité, les équipes CNE du CHC ont organisé tôt ce mercredi (jusqu'à 15h30), un stand d'information à l'attention des travailleurs.

L'objectif de la CNE est en effet de proposer aux travailleurs des solutions pour réaliser des économies en covoiturant, grâce au simulateur Taxistop. Les délégués ont aussi décidé d'inviter les travailleurs à remplir un questionnaire afin de mieux cerner leurs attentes. "Il s’agit de connaître le mode de déplacement domicile-travail, de savoir si les autosolistes sont prêts à opter pour un autre moyen de transport et quels seraient les incitants et les freins au changement…", expliquent les délégués CNE qui voient dans le déménagement futur de St-Joseph, St-Vincent et L’Espérance sur le site du MontLégia une opportunité pour le CHC de mettre en place une politique de mobilité douce et durable. Ils veulent faire aboutir des projets qui amélioreront la mobilité des travailleurs et leur permettront de pouvoir aisément opter pour des modes de déplacement alternatifs grâce à des équipements adéquats, des informations et autres incitants. Plus globalement, ils plaident pour la création d'une cellule mobilité au sein du centre hospitalier chrétien et la nomination d'un Mobility manager... utile pour une institution qui compte quand même 4.000 travailleurs.

Le 8 octobre, la CNE proposera au personnel une balade à vélo symbolique puisqu’elle se déroulera sur un parcours 100% Ravel qui relie deux cliniques du CHC concernées par le déménagement, l’Espérance et St Vincent, au nouveau site du MontLégia.