Liège Une décision prise suite à la vidéo postée sur les réseaux sociaux en début de semaine. 

JD Sports a communiqué ce jeudi matin sur sa page Facebook que la manager de la Médiacité avait quitté son poste. "Nous ne saurions tolérer aucune discrimination quelle qu'elle soit. Nos recherches ont à présent abouti et le/la manager concerné(e) a quitté l'entreprise", peut-on lire. 

Dans un autre communiqué relayé par le centre commercial Médiacité, JD Sports Fashion PLC précise que la dame a été licenciée. "Nous avons été informés lundi après-midi qu'une manager de notre magasin situé dans le centre commercial Médiacité Liège aurait tenu des propos discriminatoires à l'égard des membres de son équipe. Nous prenons très au sérieux toute allégation de cette nature et avons pris des mesures rapides et adéquates afin de faire toute la lumière sur les événements survenus dans ce magasin. Après avoir mené à bien ces recherches, nous avons décidé du licenciement avec effet immédiat de la manager concernée. Nous sommes fiers d'être une entreprise multiculturelle et multiconfessionnelle."

Une décision prise suite aux propos tenus par la manager. Pour rappel, elle avait demandé à ses employés de se placer par files en fin de journée selon leur origine. "Une file d'Arabes, une file de macaques et une file de Gwers", avait-elle dit.

Ce mercredi, des jeunes ont organisé un pillage au magasin JD Sports Place St-Lambert, situé deux kilomètres plus loin (au centre-ville), en guise de protestation. Sortis en courant, ils ont emporté quelques trainings sous le bras. 
© DR