Liège C’est l’un des 15 axes forts de la déclaration de politique communale

Au lendemain de la prestation de serment, l’heure était à la présentation, puis au vote, de la déclaration de politique communale, à Sprimont. Une déclaration adoptée en ce début d’année par la majorité MR-PS et "basée sur la complémentarité des deux partis", assure-t-on. Elle s’articule autour de 15 axes forts…

C’est dans l’air du temps et si Sprimont est une commune semi-rurale, la mobilité (douce) a aussi sa place ici. Dans le volet mobilité-travaux-sécurité, plusieurs projets forts sont ainsi évoqués. Outre les travaux de sécurisation, du centre de Louveigné notamment, la commune de Sprimont dit vouloir "interpeller le Tec afin qu’ils proposent une offre mieux adaptée aux villages et garantir une meilleure lisibilité des lignes et horaires". C’est l’une des problématiques majeures dans ce type de commune : à l’heure où d’aucuns cherchent des alternatives à la voiture, l’offre de transports en commun semble inadaptée. Comprenons ici que la commune s’engage à faire pression, pour ses concitoyens.

Dans le même état d’esprit, la majorité sprimontoise envisage de "réguler la vitesse par des aménagements routiers adéquats", "de favoriser le covoiturage local entre parents pour soulager l’accessibilité aux écoles", "de mettre en place des mesures concrètes pour renforcer la prévention" ou encore de "réactualiser en concertation avec la population et les communes voisines le Plan Intercommunal de Mobilité", un plan qui date quand même de 2000.

Sprimont a aussi manifesté son souhait de "favoriser les aménagements de mobilité douce". Sa participation au Ravel de l’Amblève, entre Comblain est Aywaille, sera nécessaire puisqu’un tronçon passe par Sprimont.

La mobilité n’est pas tout bien sûr. Dans le volet enseignement, plusieurs travaux sont déjà évoqués (six classes à l’école de Louveigné, aménager deux préaux à l’école du Centre, des nouvelles classes et un réfectoire à Dolembreux, agrandir l’école du Hornay dans la maison des jeunes actuelle, prévoir une extension de l’école de Fraiture, réalisation d’une cuisine à Lincé…).

Augmentation des places de crèche, nouvelle maison de jeunes au Hornay, la pêcherie du Tultay valorisée, valorisation des produits du terroir ou encore turbine sur l’Ourthe et coopérative éolienne sont d’autres projets avancés, parmi les dizaines d’autres. Il faudra choisir.