Dans l’attente de pouvoir retrouver le rythme normal de ses activités, le centre culturel de Seraing a annoncé sa réouverture, en mars, dans le cadre de la reprise des expositions. Dès le 3 mars, le public a rendez-vous avec un habitué des lieux, dans le respect des mesures sanitaires, assure-t-on.

En effet, depuis de nombreuses années, le King Club de Seraing investit le centre culturel pour y exposer ce que ses membres ont eu à cœur de figer au cours de leurs escapades. Mais l’année qui vient de s’écouler ayant fortement réduit les possibilités, le centre culturel et le King Club proposent de découvrir une rétrospective des dix dernières années rassemblant la crème de la production des membres.

Vidéos et QR Codes

"Il y aura des portraits, des paysages, de l’animalier, de la proxy ou macro photo qui ont, à chaque fois, suscité des commentaires et déclenché des bouffées de plaisir parmi les visiteurs", souligne-t-on au centre culturel de Seraing, qui annonce "quelques nouveautés étonnantes".

Des QR Codes renverront aux vidéos de présentation de chaque photographe et, sur le site des expos du centre culturel, les visiteurs pourront faire part de leurs sentiments. L’exposition sera accessible jusqu’au 4 avril, gratuitement et sur réservation préalable via le site internet www.centrecultureldeseraing.be.

Par ailleurs, dans le cadre d’un projet mené avec le syndicat d’initiative de Seraing et visant à mettre en valeur des artistes locaux, un appel est lancé en vue de leur consacrer un week-end. L’idée est que le week-end des 12 et 13 juin soit placé sous le signe de l’art, un peu à la manière du célèbre quartier Montmartre à Paris…

Sculpteurs, peintres, dessinateurs, illustrateurs, photographes, poètes, musiciens… bref tous les artistes sérésiens qui souhaitent y participer, quelle que soit la discipline, sont invités à se manifester auprès de Catherine Dormal (catherine.dormal@centrecultureldeseraing.be).

Ce week-end-là, le public se baladera à Seraing à la découverte d’œuvres exposées aux fenêtres de maisons, dans des vitrines vides de magasins, dans des jardins… Un week-end qui doit trouver son apogée dans le parc du Val Saint-Lambert, le dimanche après-midi, où il s’agira de déambuler de peintre en peintre comme sur cette célèbre place du Tertre à Paris…

Diverses activités agrémenteront, par ailleurs, cet après-midi.

J. Def.