On se souvient de ce terrible accident qui avait choqué à Seraing… C’était en février 2015. Nadège Abbate, alors âgée de 23 ans, avait été mortellement fauchée par un chauffard alors qu’elle se trouvait à un arrêt de bus, rue de Tavier, à proximité du cimetière des Biens-Communaux.

Si une plaque commémorative rappelle son décès tragique, le combat de ses proches pour faire reconnaître la dangerosité de l’endroit n’aura pas été vain puisque les lieux vont être réaménagés. En effet, des travaux viennent tout juste de débuter rue de Tavier.

"C’est effectivement une rue très dangereuse, ce qui, au-delà de ce drame, a été confirmé lors de discussions avec des riverains qui ont mis en avant un problème de sécurité. Avec le papa de Nadège, les services de la Ville ont travaillé sur un dossier visant à sécuriser les lieux", souligne Déborah Géradon, échevine en charge de la Mobilité à Seraing.

Un dossier définissant des aménagements à réaliser rue de Tavier a alors été validé, en février dernier, par le collège communal. Puis, en juin, c’est le conseil communal qui l’a approuvé. La procédure a suivi son cours jusqu’au lancement des travaux cette semaine.

Dans les environs, le passage pour piétons est particulièrement pointé du doigt puisqu’il s’étend sur toute la largeur de la voirie, soit sur près de 8 m ! Aussi, il est prévu de sécuriser la traversée des piétons en plaçant des plots au début, au milieu et à la fin du passage.

Le projet prévoit également d’installer des plots le long du mur du cimetière et des arrêts de bus. De plus, sur la chaussée, l’aménagement de dispositifs est destiné à réduire la vitesse.

Enfin, il est prévu de redéfinir les places de parking situées entre la rue de Tavier et la place Merlot.