Liège Ces travaux s’inscrivent dans la continuité de la démolition du pont…

Si vous avez l’habitude d’emprunter la sortie d’autoroute de Flémalle, dans le sens Liège-Namur, vous aurez constaté que des travaux y sont réalisés depuis plusieurs semaines. Des travaux qui, pour mémoire, trouvent leur origine dans la nécessité, il y a quelques années, de démolir le pont qui surplombait l’autoroute. L’état était tel que la stabilité de l’ouvrage était remise en question…

Les entrées et sorties ont donc été réaménagées. L’organisation au niveau de l’échangeur 4 telle qu’on la connaît depuis lors ne va pas perdurer, comme l’indiquent les travaux actuellement en cours qui constituent, en fait, la première phase d’un projet plus global de réaménagement dudit échangeur.

Concrètement, cette première phase, coordonnée et financée par la Sowaer (Société wallonne des aéroports), consiste à créer une nouvelle sortie d’autoroute à Flémalle, dans le sens Liège-Namur.

"Cette première phase permettra, outre le fait d’avoir une nouvelle sortie d’autoroute, de rétablir le double sens sur la rue de l’Aéroport et ainsi assurer la circulation des véhicules depuis le rond-point Bihet vers le terminal passagers, en supprimant la circulation de transit sur l’autoroute entre les échangeurs 4 et 3", précise-t-on à la Sowaer.

Après la pose des couches de revêtement hydrocarboné sur le tracé de la future sortie, il s’agit désormais de procéder au raccordement de cette nouvelle sortie à l’autoroute E42 vers Namur. Pour ce faire, il convient de fermer la sortie vers Flémalle durant une vingtaine de jours ouvrables. Cette fermeture sera effective à partir du lundi 9 septembre et durant un mois, voire plus en cas d’intempéries…

Durant la période de fermeture, la circulation devra s’effectuer via les sorties 3 menant vers Liege Airport ou Saint-Georges.

Par la suite, il sera question de déplacer et rénover la route régionale au sud de l’autoroute, de créer une nouvelle voirie d’accès à la zone d’activités économiques des Cahottes ainsi qu’un parking de covoiturage. Ces phases suivantes, coordonnées et financées par la Sofico mais aussi par la SPI concernant l’accès au parc d’activités économiques des Cahottes. Celles-ci ne sont pas encore planifiées.

Pour autant que les conditions météorologiques se montrent favorables, le chantier devrait s’achever en décembre.