Liège

Visimmo a fait faillite mais le propriétaire du site est toujours vendeur

HERSTAL Croire en la fin d’une mauvaise saga pour les habitants de l’Esplanade de la Paix était un peu prématuré, fin décembre, lorsque la société Visimmo, promoteur immobilier, faisait faillite. En effet, le projet que d’aucuns ont appelé Tour infernale n’est nullement de l’histoire ancienne. Gelé momentanément, il pourrait bien refaire surface d’ici peu, il dépend tout du moins du bon vouloir du propriétaire du terrain mais aussi d’un nouveau promoteur.

À l’entrée de la commune de Herstal, près du rond-point de Coronmeuse, l’esplanade de la Paix compte actuellement deux vastes buildings, un parking mais aussi une parcelle privée. C’est sur cette dernière que, dès janvier 2009, l’intention fut révélée de créer un immeuble haut de 27 étages... Conçu sur base des plans du bureau d’architecte Valentiny, il s’agirait du plus haut de la région liégeoise.

Le promoteur étant tombé en faillite, toutefois, l’avenir du projet semblait compromis… Pas tout à fait. En effet, si l’on associait le promoteur au propriétaire, Visimmo n’avait encore qu’une option d’achat. Le propriétaire, Soc Invest, désirerait toujours valoriser son bien. Et le projet de tour de 27 étages d’être toujours la piste principale.

Pour mener à bien cette dernière, toutefois, c’est un nouveau promoteur immobilier qui doit être trouvé, un promoteur qui n’aurait pas peur de déplaire à l’opposition farouche des riverains. De son côté, la ville de Herstal évoque toujours sa volonté d’un projet équilibré. Et la création d’un espace public vert de dépendre toujours de ce dossier privé (lire ci-contre).



© La Dernière Heure 2010