Ce lundi 28 septembre, le Conseil communal de Herstal a voté le règlement communal relatif à l’octroi de primes pour l’aménagement intérieur des commerces. Le montant maximal de cette prime s’élève à 2.500 € et vise à couvrir certains investissements destinés à améliorer l’aménagement intérieur du commerce.

Une prime qui vient donc en aide aux commerçants en cette période particulièrement difficile pour les indépendants et octroyée à l’initiative du Bourgmestre f.f., en charge du commerce.

"En 2018, nous avons adopté un Schéma Communal de Développement Commercial qui nous guide dans le redéploiement commercial de la ville. Parmi ses recommandations, figure celle d’encourager les commerçants à embellir leurs commerces. Dans notre PST, cette recommandation se matérialise par une prime financière octroyée par la ville. Le règlement ayant été voté, la prime est maintenant disponible pour nos commerçants", explique Jean-Louis Lefèbvre, Bourgmestre f.f. de Herstal.

Et de rappeler à Herstal que cette nouvelle prime s'ajoute à celle disponible depuis le mois d’août, dont les citoyens peuvent bénéficier pour embellir leurs façades.

Trois conditions sont à respecter pour recevoir ladite prime :

1) Les seuls investissements pouvant être financés par la prime et donc pris en compte pour l’octroi de celle-ci sont les suivants : travaux intérieurs de peinture, carrelage, menuiserie, ébénisterie… ayant un impact direct sur l’esthétique du commerce et y apportant une valeur ajoutée ; investissements mobiliers directement imputables à l’exercice de l’activité (comptoir, étagères, présentoirs, etc.) ou non (luminaires, objets décoratifs, etc.) et ayant un impact direct sur l’esthétique de l’intérieur du commerce et y apportant une valeur ajoutée ; honoraires d’un architecte d’intérieur ou d’un professionnel de la décoration.

2) Les investissements devront être justifiés par des factures détaillées et leurs preuves de paiement afin de pouvoir être remboursés dans le cadre de la prime.

3) Attention, cette prime s’adresse uniquement à l’exploitant ou au futur exploitant d’un commerce situé dans un centre urbain à savoir : à Herstal, place Jean Jaurès, place Camille Lemonnier, rue ou place Laixheau, rue Elisa Dumonceau, rue Large Voie (de la place Jean Jaurès à l’angle de la rue Pépin-de-Herstal) ou à Vottem, place Gilles Gérard. Le candidat commerçant devra compléter un dossier et si celui-ci est complet et recevable, il devra se présenter devant un jury de sélection.