Soucieuse de soutenir l’économie et d’encourager l’emploi local, la ville de Liège a décidé de lancer un nouvel appel à projets CREaFARM@Liège.

De manière très concrète, la Ville propose un terrain de 10.466 m², voisin du centre culturel communautaire, situé rue Arbre Courte-Joie n°40 à Rocourt.

Les candidats pourront proposer leur projet d’agriculture urbaine jusqu’au 30 août 2021 via le formulaire en ligne publié sur le site https://alimentation-locale.liege.be.

Deux visites sont prévues le 13 juillet et 24 août 2021 à 14h, sous réserve d’inscription préalable à creafarm@liege.be. Il est obligatoire d’assister à l’une des deux visites pour valider son dossier.

La "Ceinture Aliment-Terre Liégeoise" a analysé les potentialités de développement d’un projet alimentaire économique sur le site (voir https://alimentation-locale.liege.be). Un projet de maraîchage ou de forêt nourricière pourrait s’y développer. Tout projet alimentaire correspondant à la définition de l’agriculture urbaine reprise dans le règlement de l’appel à projets peut être déposé. Les projets doivent avoir une dimension productive et créatrice d’emploi(s).

Un jury, composé en outre d’experts internes et externes à la Ville, analysera les dossiers remis et écoutera la présentation des candidats en septembre 2021. La Ville de Liège prévoit ensuite de contractualiser avec le lauréat à l’automne pour une mise à disposition du terrain.

Pour rappel, Il s’agit du deuxième appel à projets CREaFARM@Liège après un premier mené avec succès ! En effet, le 16 avril 2018, la Ville de Liège proposait, en effet, la mise à disposition d’une parcelle de 17.946 m² située dans le quartier de Sainte-Walburge. Depuis le printemps 2020, l’ASBL « Les Pousses Poussent » y développe son projet de maraîchage sous l’égide de la SCRLFS « Les Petits Producteurs » en collaboration avec la « Ceinture Aliment-Terre Liégeoise ».

Les informations relatives à l’appel à projets sont publiées sur le site https://alimentation-locale.liege.be, à savoir le règlement de l’appel à projets, une description détaillée du terrain ainsi que des potentialités de développement d’un projet alimentaire, le calendrier de l’appel à projets et le formulaire de candidature (à compléter en ligne).