Lors de sa séance de travail de vendredi, le Collège communal liégeois a décidé de ne pas appliquer pour l’ensemble de l’année 2021 une série de taxes touchant à l’occupation du domaine public, ce qui permettra d’alléger quelque peu les finances des commerçants concernés et touchés par les mesures sanitaires.

D’un montant de 3 635 500 €, cet allègement fiscal se répartit comme suit : 

220 000 € pour la taxe sur les débits de boissons ;

909 000 € pour la taxe sur les hôtels ; 

425 000 € pour la taxe sur les terrasses ; 

800 000 € pour la taxe d’occupation de l’espace public par les marchands ambulants ; 

1 200 000 € pour la redevance pour les fêtes foraines ; 81 500 € pour les droits d’occupation de divers de l’espace public. 

Notons que les pertes de recettes pour le budget communal seront compensées à 100 % par la Région wallonne. Cette mesure fiscale sera proposée au Conseil communal du 1er mars prochain, mais on voit assez mal qui pourrait voter contre.