L’installation de cette zone 30 s’inscrit dans le cadre des initiatives prises afin de favoriser la mobilité douce, les espaces partagés et l’amélioration du cadre de vie du centre ville.

Cette fois, ça y est : le nouveau règlement de police qui rend effective la zone 30 est d'application depuis ce mercredi matin à Huy.

Les rues concernées sont : la rue l’Acosse, l’avenue Adolphe Chapelle, la rue l’Apleit, l’avenue des Ardennes, la rue des Augustins, la rue des Béguines, la rue du Cerf, la rue pont des Chaines,la rue de la Collégial l’avenue du Condroz, la rue du Coq, la rue des Croisiers (de l’immeuble portant le numéro 19 jusqu’au carrefour avec l’avenue du Condroz), l’avenue Delchambre,la rue Delloye-Matthieu, la rue des Esses, la chaussée des Forges (de l’immeuble portant le numéro 4 jusqu’au carrefour avec la rue des Trois-Ponts), la rue de la Fortune, la rue des Foulons, la rue Grégoire Bodart, la rue de l’Harmonie, la rue de l’Hôpital, l’avenue du Hoyoux, la rue de Montmorency, la rampe d’Orval, la rue du Pont, la rue de la Résistance, la rue des Rôtisseurs, la rue Saint-Mengold, la rue Saint-Mort, la rue Saint-Rémy, la rue des Soeurs Grises, la rue Sous-le-Château, la place St-Jacques, la place du Tilleul, la rue Vankeerberghen et la rue pont des Veaux.

Ces dernières semaines la zone 30 a été matérialisée par l’installation des 31 bacs à fleurs qui sont des dispositifs "effet de portes", par la réalisation de marquages au sol, par l’installation d’arches à effet de porte et par le placement de la signalisation adéquate.

Les aménagements nécessaires à la matérialisation de la zone 30 ont généré un coût d’un peu moins de 50.000 euros. ils sont toutefois financés à 80 % par la Région wallonne dans le cadre du subside "aménagements temporaires".