Liège

Elle est emmenée par le Premier échevin de Clavier Damien Wathelet.

Ce samedi matin, le CDH de Huy-Waremme a présenté sa liste en vue des futures élections régionales. En tête de liste, on retrouve le 1er échevin à Clavier et employé à la Cwape Damien Wathelet. « Maxime Prévot, avec qui je me retrouve sur plusieurs points, m’a proposé d’occuper cette place dans l’idée d’apporter un souffle nouveau au parti et d’apporter cette dynamique sur Huy-Waremme ». La deuxième place effective est occupée par l’échevine des musées et des aînés à Huy Françoise Kunsch-Lardinois, suivie du premier échevin à Braives Xavier Lisein, qui sera appelé reprendre le mayorat à mi-mandat. La quatrième place revient à une institutrice primaire et résidente à Wanze, qui se présente pour la première fois : Séverine Bovy-Simon.

Au niveau des candidats suppléants, on retrouve à la première place le conseiller communal à Hannut et président d’arrondissement Benoit Cartilier tandis que la troisième place est occupée par l’échevin et président de CPAS à Saint-Georges Jean-François Wanten. Enfin, Marie Pauly-Fabry, ingénieure industrielle (Tinlot) et Marie-Claire Binet, enseignante pensionnée (Faimes) occupent respectivement les deuxième et quatrième places.

Des mandataires et des citoyens

Lors de la conception de la liste, Damien Wathelet a fait en sorte de réunir tant des mandataires locaux que des citoyens n’ayant aucune expérience en politique.

L’équipe a également été constituée en vue d’offrir un équilibre selon les trois bassins de vie qui composent l’arrondissement de Huy-Waremme, à savoir le Condroz, la vallée (Huy, Wanze, Amay, Engis…) et la Hesbaye (Waremme, Hannut...), et « qui correspondent à trois réalités sociologiques différentes », explique Damien Wathelet. « Nous avons fait en sorte de placer deux candidats par bassin de vie », l’idée étant que « chacun puisse relayer les enjeux de l’arrondissement au niveau du parlement wallon ». Selon lui, « il est temps de retrouver des représentants politiques à la Région issus de l’arrondissement Huy-Waremme » et de « faire reconnaître cet arrondissement entre Liège et Namur » avec trois axes majeurs que sont l’agro-alimentaire, l’eau et l’énergie.

Enfin, le programme du CDH Huy-Waremme a pour fil rouge la volonté de rapprocher le politique du citoyen par l’écoute, la descente dans les rues…, ainsi que « le retour au bon sens ».