Petite cause… grands effets ! C’est pour ne pas se faire taper sur les doigts par la police et sans doute par sa famille, qu’Ilhan, un habitant de Blegny, s’est retrouvé, ce vendredi au palais de justice de Liège.

La veille vers 21 h 30, alors qu’il était au volant d’une voiture à l’arrêt, le jeune homme a vu des policiers s’approcher de son véhicule. Comme il était accompagné d’un copain et occupé à fumer un joint, le jeune homme a aussitôt démarré, tentant de se soustraire au contrôle.

Les policiers ne l’ont évidemment pas entendu de cette oreille et une course-poursuite s’est engagée.

Lors de celle-ci, Ilhan a multiplié les infractions et les imprudences. L’une d’entre elles aurait d’ailleurs pu coûter très cher puisque dans un rond-point, il a percuté un cyclomoteur faisant lourdement tomber le conducteur. Heureusement, ce dernier s’est relevé et n’a été que légèrement blessé.

Mais l’accrochage a quelque peu refroidi le chauffard qui s’est finalement arrêté.

Interpellé et interrogé, Ilhan n’a pu que regretter son geste, expliquant avoir agi par peur. Puis après l’accrochage, il a continué à rouler sans pouvoir expliquer vraiment pourquoi il persistait dans cette attitude.

Cannabis

Son permis lui a immédiatement été retiré. Il a ensuite été privé de liberté pour entrave méchante à la circulation. Notons que lors de son audition, le jeune homme, qui n’est pas connu de la justice, a regretté son geste et à tenu à présenter ses excuses au motocycliste et aux policiers. Il a également expliqué qu’il avait vu le motocycliste se relever et qu’il pensait donc que le malheureux n’était pas sévèrement touché.

Le passager, lui, a été laissé en liberté et ce, bien que les policiers ont découvert sur lui, un couteau et quelques grammes de cannabis.