Grosse tuile pour le CHU de Liège et probablement pour d’autres hôpitaux universitaires : les vaccinations prévues ce mercredi sont purement et simplement annulées… par manque de vaccins ! Une pénurie qui s’expliquerait… par l’ouverture des centres de vaccination !

En effet, les vaccins qui sont livrés là-bas, en présence de personnalités politiques de tout bord, ne le sont pas… ailleurs et privent donc de piqûres les personnes identifiées à risques par les hôpitaux.

Ce mardi, les téléphonistes de CHU ont d’ailleurs été mises à rude épreuve. Ils ont pris contact avec les 800 personnes prévues pour se faire vacciner mercredi et pour annuler les rendez-vous. À l’heure actuelle, les autres rendez-vous ne sont pas (encore) concernés.

L’information est confirmée par la direction de la communication du CHU de Liège, Louis Maraîte. “Début du mois, nous avons reçu une lettre du gouvernement demandant de vacciner les personnes à risques. Nous avons fait un travail de fous et en 72 heures, 6 287 personnes ont pris rendez-vous. Elles remplissaient les critères de comorbidité et toutes les plages horaires ont été remplies en un rien de temps”.

Mais ce mardi, les choses se sont gâtées puisque les responsables du CHU liégeois ont été avertis que les vaccins commandés ne seraient pas livrés, en tout cas pas ceux prévus pour ce mercredi ! Rien n’est d’ailleurs acquis pour les jours suivants…