Concrètement, le trio veut réaliser ce concert avec 440 personnes portant un masque et en formule assise. "Nous avons vu ce qu'il s'est passé dans d'autres pays mais nous ne sommes pas des scientifiques. C'est pourquoi nous sommes à la recherche d'un partenariat qui pourrait mettre en place le protocole nécessaire pour que les données soient utilisables par les autorités en aval", expliquent-ils. Des contacts sont en cours avec l'Université de Liège.

Plusieurs projets de ce type sont actuellement envisagés en Belgique. Vendredi, le microbiologiste Herman Goossens, responsable de la task force "testing", avait annoncé devant la commission spéciale Covid de la Chambre que deux événements-tests seront prochainement organisés dans notre pays, dont l'un à la Ghelamco Arena à Gand.