Le Festival Imagésanté, reporté en mars 2020, aura bien lieu en mars 2021, annoncent les organisateurs qui ont concocté en cette période de crise sanitaire une édition 100% digitalisée.

Pour 2021, Imagésanté fait la part belle à la santé et au cinéma, fort d’un programme actualisé et accessible à toutes et à tous, où que chacun se trouve... depuis sa TV, sa tablette ou son PC….

Les films seront en effet projetés depuis une "salle virtuelle" ; les débats seront diffusés en direct et un ‘chat’ permettra aux spectateurs d’échanger avec les intervenants : réalisateurs, experts,...

"Le Campus et les conférences deviennent des émissions "santé" diffusées en direct sur la nouvelle chaîne Youtube d'Imagésanté, disponibles gratuitement pour tout le monde depuis chez soi", précisent les organisateurs.

Les opérations chirurgicales seront retransmises en direct du CHU de Liège, commentées par des étudiants en médecine, les chirurgiens et de nombreux invités. Le public pourra, comme d'habitude, poser ses questions en direct via le ‘chat’.

En attendant, le Festival Imagésanté propose un premier rendez-vous virtuel, ce mardi 29 décembre, autour du film « Jumbo », premier long métrage d’une jeune réalisatrice belge, Zoé Wittock, qui aurait dû faire l’ouverture du Festival en mars dernier, après son passage au festival indépendant de Sundance.

Un film étonnant, qui mélange les genres, porté par un duo d’actrices puissantes (Noémie Merlant et Emmanuelle Bercot), sur une jeune femme tombant amoureuse d’un manège… "De quoi rêver un peu durant ces fêtes de fin d’année bien particulières!"

Le 29 décembre à 20h sera projeté dans salle virtuelle « la Vingt-cinquième heure » (https://sallevirtuelle.25eheure.com/). Toute personne ayant acheté son ticket (5€) aura accès au film et, directement après, à l’échange en direct avec la réalisatrice Zoé Wittock.