Un Néerlandais de 28 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 12 mois de prison ferme après avoir été impliqué dans une course poursuite avec fusillade sur l'autoroute des Ardennes le 15 janvier à Angleur. 

Ces faits s'étaient déroulés au cours de la même soirée où des djihadistes présumés ont été neutralisés à Verviers. Dans ce contexte de tensions parmi les forces de police, une fusillade était survenue dans la région d'Angleur lorsque des policiers avaient pris en chasse une voiture.

Deux individus se trouvaient dans une Audi A4 en provenance du Grand-duché de Luxembourg. Le conducteur avait refusé de répondre aux injonctions des policiers et avait poursuivi sa route à 260 km/h en direction de Liège. Il avait été arrêté après avoir percuté un barrage routier dressé à Angleur. Une quinzaine de coups de feu avaient été tirés par les policiers.

Le conducteur, un individu d'origine somalienne, affirmait avoir pris peur face au dispositif policier. Il était connu de la justice pour être un "drug runner" (un transporteur de stupéfiants) mais il ne transportait pas de drogue le soir des faits. Pour des préventions d'entrave méchante à la circulation et de rébellion, il a été condamné à une peine de 12 mois de prison ferme.

Le passager de la voiture, atteint d'un tir à la jambe, a été acquitté. Le dossier devrait encore connaître une autre suite judiciaire car un policier, auteur de 13 coups de feu, devra se justifier sur les raisons de ses nombreux tirs.