Sans refaire l'historique des faits ni rentrer dans le détail des responsabilités à attribuer aux uns et aux autres, cela n'a échappé à personne que la commune de Grâce-Hollogne est rythmée depuis de nombreux mois par des rivalités politiques... Et bien sûr, l'installation d'une nouvelle majorité communale associant le groupe Mottard à Ecolo, au MR et au RCGH n'a pas été de nature à apaiser les tensions...

Désormais, cette majorité est bel et bien installée! Aussi, il est apparu opportun pour le groupe Mottard de clarifier les choses, non seulement entre PS et ex-PS mais aussi vis-à-vis d'élus ayant quitté leur groupe d'origine. C'est ainsi qu'il a été annoncé lors du conseil communal de jeudi dernier que le groupe Mottard se nomme désormais "Ensemble pour Grâce-Hollogne".

"Beaucoup de citoyens ne comprennent pas bien où on en est aujourd'hui... Il est donc important de faire savoir qui fait quoi et avec qui", indique Maurice Mottard, bourgmestre de Grâce-Hollogne. "Il y a un groupe de 11 conseillers qui travaillent ensemble et qui font partie de la majorité. Ce n'est pas anodin sachant que ce groupe se compose notamment du bourgmestre, de trois échevins, de la présidente du CPAS et de la présidente de la société de logements".

Ainsi, les ex-PS (9) composant ce nouveau groupe politique sont Maurice Mottard, Angela Quaranta, Daniel Gielen, Annie Crommelynck, Viviane Hendrickx, Didier Paque, Geoffrey Cimino, Thomas Gaspari et Guiseppe Cassaro. A ceux-ci s'ajoutent Elodie Carnevali et Maria Patti, qui siégeaient comme indépendantes après avoir quitté respectivement Ecolo et le PTB.

Un groupe politique que l'on pourrait retrouver aux prochaines élections communales? Ce n'est clairement pas exclu!