Le moins que l’on puisse écrire est que les bonnes nouvelles s’enchaînent désormais pour le club de hockey actif au sein de l’entité de Hannut. Lequel, dénommé "Peckers", est sans terrain fixe depuis plus de quatre ans.

Après avoir été soutenu une première fois par la Ville et retenu il y a peu dans le cadre de la subsidiation régionale des infrastructures sportives, le dossier est revenu sur la table du dernier conseil, par le biais d’un point inscrit à l’ordre du jour relatif à l’octroi d’une garantie bancaire au Hannut Hockey Club. Comme expliqué par le Premier échevin Martin Jamar (MR), faisant référence à la subsidiation récente de l’ordre de 1,2 million d’euros, il s’agit pour la Ville de continuer à soutenir le club qui a conclu un prêt bancaire de 500 000 euros.

Un élément changeant est le fait pour ce dernier de l’avoir divisé en deux tranches et d’en avoir repoussé l’échéance. La première ligne de crédit étant consacrée selon l’échevin en charge à une nouvelle aire de jeux et la seconde à un nouveau club house et à des vestiaires.

"Pas grand-chose ne change excepté les conditions du prêt en question", a précisé Martin Jamar, répétant le soutien total et entier de la Ville au projet. Cela n’a toutefois pas empêché les groupes PS et Ecolo de s’inquiéter du plan financier et de l’attractivité future du club.

Lequel, avec ses 250 membres actuels, a l’ambition d’en totaliser 350 d’ici peu. Le projet global, ambitieux, est chiffré à 1,8 million d’euros. Le début du chantier est quant à lui prévu dans un mois selon le président du club Christophe Distexhe pour qui "ça va changer notre vie".