Sprimont-C. 1 1 Blegny

Derwa espère que ce point sera celui du redémarrage

SPRIMONT Blegny retrouve des forces vives et de l’expérience (Dionisio, Curreri, Ghafghaf), avec pour résultat ce partage chez le meneur de la série.

“On ne peut pas dire que je ne sois pas heureux de prendre ce point” , déclarait Philippe Derwa. “Ce qui fait plaisir est qu’il est la conséquence du retour de joueurs importants.”

Une volée de Limbourg sollicitait Jaa, juste avant que Beckers ne trouve le poteau sur le chemin de son essai. Après une frappe à bout portant de Beckers contrée par Dionisio, c’est finalement sur phase arrêtée (corner) que Joly ouvrait la marque.

Après la pause, Grégoire et Caramazza omettaient de plier le match. Ainsi, après un envoi de Limbourg sur la latte, les Miniers égalisaient grâce à un envoi enroulé du surprenant Lakaye.

Le dernier fait voyait une reprise de la tête du revenant Mack sauvée à même la ligne par Dionisio, l’ancien Carrier  !

“On a pris une leçon d’envie, de combativité, de jeu” , reconnaissait Didier Ernst. “Au lieu d’enfiler notre short, nos jambières et nos chaussures adéquates, on s’est présenté en costume-cravate ! Il n’y a jamais eu trois passes d’affilée et aucun élément de mon groupe n’a su relever le niveau. Blegny a mérité son point.”

Et Philippe Derwa d’embrayer : “Le problème lorsque l’on affronte Sprimont, c’est que la moindre rentrée en touche est dangereuse. Il nous fallait un peu de chance, on a su repartir intelligemment et on a formé un bloc. En espérant que ce point soit celui du redémarrage…”



© La Dernière Heure 2012