Benedetto Zacchiroli, président de la Coalition européenne de villes contre le racisme (ECCAR), a remis vendredi soir l’ECCAR award à Hassan Jarfi pour son action contre les discriminations et l’homophobie.

Né en 1953, Hassan Jarfi a été durant de nombreuses années professeur de religion islamique à l’athénée royal Charles Rogier à Liège. Son nom est davantage connu du grand public depuis le drame familial qu’il a vécu en 2012. Son fils Ihsane, jeune trentenaire, a été victime d'un crime homophobe, en avril 2012, en sortant d’une discothèque à Liège.

En 2014, Hassan Jarfi a alors créé la fondation Ihsane Jarfi afin de lutter contre toute forme de discrimination et/ou de violence à l’encontre d’individus ou de groupes en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre réelles ou supposées. Parmi les actions qu'il mène, Hassan Jarfi se rend notamment dans des écoles pour délivrer ses messages de sensibilisation.